Liens d'accessibilité

RDC: les frondeurs de la majorité créent une plateforme en vue des élections


Kyungu Wa-Kumwanza, un des signataires de la lettre adressée au président Joseph Kabila

Kyungu Wa-Kumwanza, un des signataires de la lettre adressée au président Joseph Kabila

La plateforme a été annoncée au lendemain de leur exclusion de la majorité au pouvoir.

Les dirigeants de sept des partis de la Majorité présidentielle annoncent qu’ils constituent désormais une plateforme à part.

"Le G7 (surnom de la plateforme) considère qu'il défend une ligne, qui est le respect de la Constitution" et souhaite s'"ouvrir à tous ceux et à toutes celles [...] des partis et des forces politiques qui veulent nous rallier pour défendre cette valeur", a précisé Olivier Kamitatu limogé la veille du poste de ministre du Plan pour avoir signé une lettre ouverte au président Joseph Kabila, dénonçant le flou entretenu par le pouvoir autour des élections.

Avec lui, autre chef du G7, Pierre Lumbi, du Mouvement social pour le renouveau (MSR), qui était jusque-là le deuxième parti de la Majorité présidentielle (MP), a également été démis de ses fonctions de conseiller spécial du président en matière de sécurité.

La lettre ouverte du G7 a provoqué la colère du reste de la MP, qui a convoqué une réunion mercredi. Devant les remontrances, les chefs du G7 ont quitté la salle et ils ont été déclarés "auto-exclus" de la famille présidentielle.

XS
SM
MD
LG