Liens d'accessibilité

RDC : Le M23 change de nom


Des soldats congolais dans un village aux alentours de Walikale, RDC, 17 Sept.2010.

Des soldats congolais dans un village aux alentours de Walikale, RDC, 17 Sept.2010.

Le mouvement rebelle se fait desormais appeler "Armée Révolutionnaire du Congo"

Le bras armé du Mouvement du 23 mars qui opère depuis six mois dans l'est de la République Démocratique du Congo a été rebaptisé Armée Révolutionnaire du Congo, a annoncé samedi dernier lors d’une conférence de presse le président du M 23, Jean-Marie Runiga, ajoutant que le colonel Sultani Makenga passait de commandant à "général de brigade" du groupe armé.

M. Runiga s'est exprimé depuis Bunagana, à la frontière avec l'Ouganda, d’où il revenait.
Il a dénoncé les pourparlers qui viseraient selon lui, à "tromper la vigilance du M23 en lui faisant croire à une possible négociation, pendant que Kinshasa réorganisait son armée".

Mais le porte-parole du gouvernement de la RDC a dit à la VOA qu’il n’y aura jamais de négociations avec le M23, affirmant qu’il était « totalement inutile de négocier avec une force de procuration ». « Le Rwanda, a-t-il poursuivi, si nous nous mettions d’accord avec le M23, créera une autre rébellion. Nous avons vu avec le CNDP, on a cru avoir négocié avec le CNDP et on a pris les membres du CNDP pour créer le M23, donc nous sommes dans la bonne posture qui est de parler avec la source du problème qui est le Rwanda », a souligné Lambert Mende.

Quant à la nouvelle appellation du groupe armé, Monsieur Mende l’a qualifié de «rigolade», disant que le Rwanda cherchait seulement à changer sa réputation « ternie avec la dénomination M23 », selon ses termes.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG