Liens d'accessibilité

RDC : le M23 boycotte le deuxième jour des négociations


Des soldats gouvernementaux des FARDC arrivant dans Goma, RDC, 3 decembre, 2012.

Des soldats gouvernementaux des FARDC arrivant dans Goma, RDC, 3 decembre, 2012.

Ils refusent de retourner à la table des négociations si la partie congolaise organise une conférence de presse.

Les rebelles du M23 ont décidé ce lundi de boycotter le deuxième jour des négociations avec les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) organisées dans la capitale ougandaise Kampala.

Ils refusent de retourner à la table des négociations si la partie congolaise organise une conférence de presse.

En effet Kinshasa a été courroucé dimanche par les accusations publiques faites par les rebelles et souhaiterait donc y répondre. Ce que n’acceptent pas les rebelles.

La réplique du gouvernement congolais en la personne du ministre des affaires étrangères, Raymond Tshibanda.

Ces pourparlers entre le M23, et Kinshasa se sont ouverts dimanche. Ils avaient été promis aux rebelles au terme d'une médiation des pays des Grands Lacs orchestrée par l'Ouganda, en échange de leur retrait de Goma, capitale du Nord-Kivu.
XS
SM
MD
LG