Liens d'accessibilité

RDC : le gouvernement décrète la lutte contre la rougeole une priorité


Un flacon de vaccin de rougeole

Un flacon de vaccin de rougeole

L'épidémie de rougeolea tué plus de 500 personnes depuis le début de l'année, essentiellement dans le sud-est du pays.

Selon le ministre de la santé Félix Kabange Numbi, les efforts seront plus concentrés dans la région enclavée du Katanga, dans le sud-est.

La province regorge près de 80% des cas déclarés et près de 89% des décès.

Dr Kabange indique qu’"il y a 48 heures, nous étions à (...) 36.291 cas notifiés de rougeole" à travers le pays et "528 décès" recensés.

Ces chiffres démontrent, selon le ministre, la "priorité" est d'agir dans cette province.

La RDC a commandé plus de 2.500 frigidaires solaires - dont 1.400 seront envoyés au Katanga - pour remplacer les frigidaires à pétrole, inutilisables quand les fonds manquent pour acheter le carburant ou que la saison des pluies retarde le ravitaillement, a expliqué le ministre.

La rougeole est entre autres principale favorisée par l'enclavement de certaines zones qui complique la vaccination et le respect de la chaîne du froid, alors que le vaccin contre la rougeole supporte très mal les changements de température.

Le 19 août, l'ONU a approuvé un financement de 2,4 millions de dollars afin d'aider les acteurs humanitaires et gouvernementaux à affronter l'épidémie.

M. Kabange a estimé que les efforts du gouvernement portaient leurs fruits et permettaient de réduire les décès au Katanga. En 2011, la province avait été frappée par une grande épidémie qui avait tué plus de 1.000 enfants.

Le ministre a par ailleurs officiellement annoncé une épidémie de choléra dans la province voisine du Maniema, plus au nord, qui a fait 1.078 malades, dont 52 sont morts. Grâce aux efforts du gouvernement et de ses partenaires, la courbe des décès a déjà commencé à décliner, a-t-il affirmé.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG