Liens d'accessibilité

RDC : l’opposant Martin Fayulu arrêté puis relâché


Le député Martin Fayulu de l'opposition

Le député Martin Fayulu de l'opposition

L’opposant connu pour ses actions et positions radicales contre le pouvoir de Kinshasa a été emmené par des agents du renseignement militaire en civile, rapportent des témoins. Il a été ramené quelques plus tard.

Le député Martin Fayulu, président de l'Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé), a été arrêté dimanche au siège de son parti à Kinshasa, a confirmé son avocat, Me Jean-Marie Kabengela Ilunga qui a pris contact avec lui après sa libération.

Des témoins affirment avoir vu un groupe de dix personnes en tenue militaire ou en civil dirigées par un officier de la Détection militaire des actes anti-patrie (Demiap) l’ont pris pour l’emmener vers une destination inconnue.

Selon des membres de sa plate-forme "Sauvons la RDC", le service des renseignements militaires ont confisqué ses phones, chéquier, voiture et d’autres biens personnels.

Son interpellation intervient après un appel de l’opposition à une journée "ville morte" mardi 16 février à travers le pays pour adresser un "avertissement" au président Joseph Kabila contre toute velléité de violer la Constitution.

La Consitution interdit à M. Kabila de briguer un troisième mandat. L’élection présidentielle devrait avoir lieu en octobre 2016.

M. Fayulu qui a signé l’appel de l’opposition est opposé au dialogue politique que convoque le président Kabila.

XS
SM
MD
LG