Liens d'accessibilité

RDC : huit militaires belges pour renforcer la brigade de réaction rapide congolaise


Un soldat belge à l'entrée du siège du parlement européen au centre de Bruxelles, le 19 janvier 2015.

Un soldat belge à l'entrée du siège du parlement européen au centre de Bruxelles, le 19 janvier 2015.

Le ministre belge de la défense l’annoncé dans un communiqué vendredi. La mission sera suivie par l'envoi à Kindu d'une compagnie de 150 autres militaires belges pour un "exercice de synthèse" entre novembre et décembre.

Les huit militaires belges qui sont en détachement seront basés à Kindu, chef-lieu de la province de Maniema, où ils encadreront d'avril à juin la "formation d'une compagnie de reconnaissance" des Forces armées de la RDC (FARDC).

Leur mission sera de renforcer une unité d'élite, la 31e Brigade de Réaction Rapide, précise le ministre de la Défense, Steven Vandeput dans le communiqué.

La brigade congolaise, composée de trois bataillons, a été "formée entre 2008 et 2014" par la Belgique, selon la même source.

L’est de la RDC est encore en proie aux groupes résiduels de rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Le Conseil de sécurité de l'ONU a évoqué jeudi une "stratégie de sortie" pour sa mission en RDC, la Monusco, mais a notamment lié ce retrait à la mise sur pied d'une "force congolaise de réaction rapide" efficace.

(L’information exploitée ici provient de l’AFP).

XS
SM
MD
LG