Liens d'accessibilité

RDC : huit imans tanzaniens enlevés à Rutshuru échappent à leurs ravisseurs


Des soldats congolais engagés dans une offensive contre les FDLR à Rusthuru, Nord-Kivu, RDC

Des soldats congolais engagés dans une offensive contre les FDLR à Rusthuru, Nord-Kivu, RDC

Les huit imans ont profité de combats entre l'armée et les FDLR pour s'enfuir, annonce le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.

Le gouverneur estime que les ravisseurs étaient des membres des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda).

"Aussitôt que les affrontements ont commencé, ils se sont enfuis", indique M. Paluku.

Le gouverneur ne précise cependant ni les circonstances ni la date exacte de ces combats et ne donne aucune précision sur l'état de santé des Tanzaniens ni là où ils se trouvent maintenant.

Aucun responsable à l'ambassade et au consulat de Tanzanie à Kinshasa n'a pu être joint pour confirmer la libération des imams.

Le Rutshuru est une des zones d'action des FDLR, dont les dirigeants et les combattants les plus anciens sont présents au Congo depuis 1994.

Lundi, six soldats de la Garde républicaine congolaise y ont été tués lors d'une attaque à la roquette contre leur véhicule perpétrée par des assaillants non identifiés.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG