Liens d'accessibilité

Washington insiste sur la tenue des élections en République Démocratique du Congo


Lambert Mende porte-parole du gouvernement de la RDC

Lambert Mende porte-parole du gouvernement de la RDC

John Kerry persiste et signe : il faut respecter le calendrier électoral en RDC

A New York, le 20 avril, en marge de la cérémonie de signature de l’accord de Paris sur le changement climatique, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a eu des entretiens avec le président Joseph Kabila. M. Kerry lui a encore répété qu’il faut en RDC des élections crédibles et à temps. Il rappelé qu’une transition pacifique en RDC permettrait au président kabila de consolider son héritage.

M. Kerry a aussi signalé que Kinshasa devrait permettre aux citoyens congolais de s’exprimer librement sans intimidation. Le 20 avril, la police a usé de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants de l’opposition à Lubumbashi. Des dizaines de manifestants ont été arrêtés dont 4 étrangers par lesquels un Américain.

Réponse de Kinshasa à Washignton

Sur VOA Afrique, Lambert Mendé ministre de la communication et porte-parole du gouvernement déclare : "c’est un peu bizarre que le ministre des affaires étrangère d’un pays étranger demande au président de la République Démocratique du Congo, qui a prêté serment de respecter la Constitution donc de respecter le calendrier électoral qui sera publié par la CENI, de le faire. Comme s’il était en charge de vérifier le respect par notre président de ses engagements constitutionnels ! C’est un peu bizarre. Mais enfin, il n’y a aucun problème. Le calendrier électoral sera scrupuleusement respecté, c’est-à-dire le calendrier que la CENI va publier."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG