Liens d'accessibilité

RDC : Washington souhaite une enquête approfondie sur les contentieux électoraux


Manifestation de l'opposition congolaise en décembre 2011

Manifestation de l'opposition congolaise en décembre 2011

Le département d'Etat lance aussi un appel à la non-violence et à la participation à la prochaine Assemblée Nationale

Les États-Unis appellent les autorités congolaises à mener une enquête approfondie et transparente sur les disputes occasionnées par les résultats des élections législatives.

Dans une déclaration publiée mardi à Washington, la porte-parole du département d’État, Victoria Nuland, a rappelé que son gouvernement continue à suivre de près le processus électoral en RDC ainsi que les centaines de recours légaux contre certains résultats.

«Nous demeurons profondément préoccupés par les multiples allégations d’abus de droits humains commis par les forces de sécurité, y compris des détentions arbitraires et illégales tout au long du processus,» a ajouté la porte-parole.

Mme Victoria Nuland (archives)

Mme Victoria Nuland (archives)

Les États-Unis demandent aussi à tous les leaders congolais et leurs partisans d’agir de façon responsable et de renoncer publiquement à la violence.

En dépit des préoccupations exprimées, dit Mme Nuland, «nous encourageons tous les partis politiques à participer pleinement, quand l’Assemblée Nationale entrera en fonction, afin de préserver et protéger le principe démocratique fondamental d’un gouvernement représentatif au Congo.»

XS
SM
MD
LG