Liens d'accessibilité

RDC : des ténors de l'opposition exigent un nouveau fichier électoral et le respect du délai constitutionnel pour la présidentielle


Le député congolais Martin Fayulu (Archives)

Le député congolais Martin Fayulu (Archives)

L'un d'eux, le député Martin Fayulu, était de passage à la rédaction de VOA Afrique.

En République démocratique du Congo, une nouvelle dynamique de l’opposition appelle à un enrôlement massif de la population pour les prochaines élections.

La dynamique, qui regroupe quelques ténors de l’opposition, exige un nouveau fichier électoral et le respect du délai constitutionnel du 27 novembre 2016 pour la tenue de la présidentielle.

L'un d'eux, le député Martin Fayulu, était de passage à la rédaction de VOA Afrique à Washington.

XS
SM
MD
LG