Liens d'accessibilité

RDC : au moins un mort et quatre blessés dans des émeutes dans la garnison militaire de Kitona


Des militaires de l'armée congolaise à Kinshasa

Des militaires de l'armée congolaise à Kinshasa

Le gouvernement a établi le bilan d’un mort et de quatre blessés et confirmé les émeutes vendredi dans la garnison militaire de Kitona, dans la province du Bas-Congo, dans le Sud-Ouest.

Un échange des tirs a eu lieu alors qu'un groupe des militaires protestait contre la mort d’un des membres de cette unité après une punition.

Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement a déclaré vendredi soir sur Radio Okapi, une radio appuyée par l’ONU, que le calme est revenu.

Selon lui, l’agitation constatée était due à un ancien milicien du groupe Nyatura qui essayait de « remobiliser » ses compagnons ex-miliciens.

M. Mende a expliqué que la hiérarchie a dû prendre des mesures disciplinaires.

Le décès du militaire a provoqué un échange des coups de feu.

Le militaire a succombé de coups de fouet, selon des sources concordantes citées par la radio.

(L’information traitée dans cet article provient de Radio Okapi).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG