Liens d'accessibilité

RDC : la mort d'Apollinaire Malumalu confirmée


Labbé Apollinaire Malu Malu, ex-président de Commission nationale électorale indépendante (CENI) de la RDC, 31 juillet 2006. epa/NIC BOTHMA

Labbé Apollinaire Malu Malu, ex-président de Commission nationale électorale indépendante (CENI) de la RDC, 31 juillet 2006. epa/NIC BOTHMA

Les autorités catholiques de la RDC ainsi que le gouvernement confirment que l’ancien président de la Céni congolaise est décédé jeudi 30 juin à Dallas aux Etats-Unis.

L’évêque de Butembo-Beni, Mgr Sikuli Paluku Melchisédech, présente, dans un communiqué, ses condoléances à la famille et aux proches de ce prêtre catholique qui s’était voué au processus electoral et à l’education citoyenne en RDC et ailleurs en Afrique.

"Nous présentons nos condoléances chrétiennes à la famille biologique de Monsieur l’abbé, à tous les prêtres, aux personnes consacrées, aux fidèles catholiques de Butembo-Beni et à tous ceux qui sont affligés par cette triste nouvelle", précise le communiqué.

Pour sa part, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, confirme également la mort d’Apollinaire Malumalu terrassé par une tumeur du cerveau.

Des nouvelles sur sa mort avaient circulé le 1er juin quand l’ancien président de la Céni est entré dans un état de "mort cérébrale". L’ambassadeur de la RDC à Washington, François Balumuene avait même alors parlé de son décès dans une interview avec VOA Afrique.

Apolinnaire Malumalu avait organisé les premières élections démocratiques en RDC en 2006. Il avait été à la tête de la Céni de 2006 en 2011 et y était revenu en 2013 avant de démissionner pour de raison de maladie.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG