Liens d'accessibilité

RCA : l'ONU révèle les nationalités des soldats accusés d'abus sexuel sur mineurs


Quartier de PK5 à ‪Bangui‬, présence des soldats français et de la Minusca.

Quartier de PK5 à ‪Bangui‬, présence des soldats français et de la Minusca.

D’après l'ONU, les soldats onusiens impliqués seraient notamment du Bangladesh, de la République démocratique du Congo, du Maroc, du Niger et du Sénégal.

Les casques bleus sont de nouveau accusés d'exploitation sexuelle et d'abus sur mineurs en République centrafricaine.

D’après l'ONU, les soldats onusiens impliqués seraient notamment du Bangladesh, de la République démocratique du Congo, du Maroc, du Niger et du Sénégal.

Les crimes, qui auraient été perpétrés par un total de 10 personnes, essentiellement en 2014, n’auraient été révélés qu’au cours des dernières semaines. Des jeunes filles récemment interviewées par l’ONU et la RCA ont affirmé avoir été victimes d’abus sexuels perpétrés par des soldats étrangers.

Le contingent géorgien de l'EUFOR a été mentionné. Les victimes étaient mineures.

Accusant la RDC et le Niger de ne pas avoir pris les mesures nécessaires, l'ONU dit avoir a lancé sa propre enquête dans les cas impliquant ces pays.

XS
SM
MD
LG