Liens d'accessibilité

RCA : un ministre appelle l’ONU à administrer le pays


Michel Djotodia, président intérimaire de la RCA

Michel Djotodia, président intérimaire de la RCA

La RCA sombre progressivement dans le chaos. Les violences persistent dans le pays, notamment dans le Nord et l’Ouest du pays. La population s’est soulevée à Kaga Bandoro, le 18 septembre, suite à la mort d'un jeune homme arrêté et maltraité par les ex-rebelles Séléka.



Et dans ce contexte des voix s’élèvent, y compris au sein du gouvernement. Joseph Béndounga, ministre de l’Elevage et de l’industrie animale, dénonce l’impuissance du gouvernement. Il demande à ce que le pays soit administré par l’ONU. « Toutes les administrations ont été détruites », a expliqué le ministre Bendounga, soulignant qu’en ce moment, « ce sont les colonels rebellles Janjawid et mercenaires tchadiens qui gèrent la République centrafricaine. »


Ce qui reste à faire, a dit M. Bendounga, « c’est de mettre la République centrafricaine sous administrations des Nations Unies pendant dix, ou 15 ans, le temps de remettre la République centrafricaine sur les rails. »
XS
SM
MD
LG