Liens d'accessibilité

RCA : Touadéra largement en tête à Bangui selon les résultats provisoires


L'ancien Premier ministre Faustin Archange Touadera, l’un des deux candidats au second tour de la présidentielle, en train de voter à Bangui, en République centrafricaine, 14 février 2016.

L'ancien Premier ministre Faustin Archange Touadera, l’un des deux candidats au second tour de la présidentielle, en train de voter à Bangui, en République centrafricaine, 14 février 2016.

Les résultats provisoires annoncés mercredi par l'Autorité nationale des élections (ANE) donnent Faustin Archange Touadéra largement en tête dans la capitale Bangui face à son rival Anicet Georges Dologuélé, au 2e tour de la présidentielle tenue dimanche en Centrafrique.

L’ANE n’a pas donné de chiffre global mais a décliné bureau de vote par bureau de vote les scores réalisés dans la capitale par chacun des deux finalistes de la présidentielle.

Hormis le 2e arrondissement de Bangui, où les deux candidats sont au coude-à-coude, Faustin Archange Touadéra devance largement son rival dans de très nombreux bureaux de vote.

Selon les compilations établies par l'AFP pour l'ensemble de la ville de Bangui à partir des données de l'ANE, M. Touadéra l'emporte très largement avec un peu plus de 120.000 voix en sa faveur, contre plus de 55.000 pour son adversaire Dologuélé.

Dans la matinée, Anicet Georges Dologuélé avait accusé l'autre finaliste de "fraudes organisées" à Bangui et dans les provinces, évoquant des bureaux de vote "fictifs" ainsi que des "situations d'intimidation avec des chefs de milices armées (...) pour orienter le vote des citoyens".

Le vainqueur ne sera pas officiellement connu avant une semaine, a prévenu l'ANE, qui a commencé mercredi à annoncer les résultats de certains bureaux de vote en province, au compte-goutte.

Quelque deux millions d'électeurs étaient appelés à participer à ce scrutin, couplé au premier tour des législatives, qui doit permettre de tourner la page de trois années de violences intercommunautaires et d'une transition chaotique.

Anicet Georges Dologuélé, un des favoris parmi 30 candidats en lice, était arrivé en tête du premier tour (23,78%). Le score de M. Touadéra (19,42%), candidat indépendant qui a fait une campagne discrète avec moins de moyens financiers que son adversaire, avait été la grande surprise du 30 décembre.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG