Liens d'accessibilité

RCA: Médecins Sans Frontières tire la sonnette d'alarme


Un soldat de la la force régionale africaine aide à ramasser les corps de rebelles tués par des résidents de Njoj, dans le nord de la RCA, le 16 sept. 2013

Un soldat de la la force régionale africaine aide à ramasser les corps de rebelles tués par des résidents de Njoj, dans le nord de la RCA, le 16 sept. 2013

MSF parle d’une exécution sommaire et de nombreuses autres atrocités dans le nord-ouest forçant des dizaines de milliers de personnes à fuir.

En RCA, des dizaines de milliers de personnes ont fui leurs domiciles en raison de la violence dans le nord-ouest. Médecins Sans Frontières parle d’une exécution sommaire et de nombreuses autres atrocités.

Médecins Sans Frontières rapporte que de nombreux civils ont fui leurs domiciles lorsque des violences ont éclaté durant le mois d’octobre dans le nord-ouest de la RCA entre les forces gouvernementales et des groupes armés locaux.

Ces civils ont trouvé refuge dans la forêt, où ils vivent sans accès à la nourriture et à l'eau.

La Chef de mission de MSF dans le pays, Ellen Van Der Velden, souligne que les civils déplacés près de la ville de Bossangoa, au nord de la capitale, sont également confrontés à des conditions difficiles.



Les combats ont eu lieu dans les zones sous le contrôle des forces gouvernementales, composées de soldats qui ont pris le pouvoir en mars dernier dans le cadre du mouvement rebelle Seleka désormais dissous.

MSF affirme que ses travailleurs ont assisté à l'exécution d'un agent de santé et à d’autres violentes attaques contre le personnel humanitaire.

Van der Velden assure que MSF a de bonnes relations avec les autorités centrafricaines. Elle souligne cependant que la question des soldats incontrôlés demeure une préoccupation.

XS
SM
MD
LG