Liens d'accessibilité

RCA : les travailleurs recommencent à espérer


La présidente intérimaire Catherine Samba-Panza

La présidente intérimaire Catherine Samba-Panza

L’élection de la présidente intérimaire Catherine Samba-Panza fait renaitre l’espoir chez les travailleurs centrafricains après plusieurs mois de sanglants affrontements. Elle prête serment le 23 janvier alors que cela fait quatre mois que les agents de la Fonction publique n’ont pas été payés.

Les travailleurs du secteur privé ont connu, eux aussi, de nombreuses difficultés, tout comme ceux du secteur informel et du monde rural, explique Noël Ramadan, Secrétaire général-adjoint de l’Union syndicale des travailleurs de Centrafrique (USTC). « Dans le privé, c’est presque la paralysie ; il y a des entreprises qui travaillent au ralenti, il y a les mises en chômage technique prolongées et renouvelées, souvent même contre le code du travail », souligne M. Ramadan.

Selon le secrétaire-général adjoint de l’USTC, les fonctionnaires et agents de l’Etat ne sont plus en position de « s’endetter auprès d’un certain nombre de leurs collègues ou bien d’un certain nombre de personnes » parce qu’ils sont maintenant « insolvables ».

M. Noël Ramadan appelle le gouvernement qui sera mis sur pied à amorcer le dialogue avec les travailleurs pour résoudre provisoirement leurs problèmes en attendant de trouver une solution à long terme.
XS
SM
MD
LG