Liens d'accessibilité

RCA : l’ONU et Washington contents des progrès au Forum national de Bangui


Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'adressant à la presse le 5 avril 2014 à Bangui (Archives)

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'adressant à la presse le 5 avril 2014 à Bangui (Archives)

Les Etats-Unis appellent toutes les parties à donner suite immédiatement aux engagements pris à Bangui.

Dans un communiqué publié lundi, le Secrétaire général des Nations unies félicite la Centrafrique pour l’adoption du Pacte républicain pour la paix, la réconciliation et la reconstruction, suite à la tenue du Forum national de Bangui du 4 au 11 mai.

Les recommandations du Pacte reflètent «les aspirations du peuple centrafricain à mettre une fois pour toutes le conflit derrière lui et à construire un pays plus pacifique et plus démocratique», indique le communiqué.

Ban Ki-moon félicite également les Centrafricains pour la signature d’un accord sur les principes de désarmement, de démobilisation et de réintégration, et appelle à sa mise en œuvre rapide et intégrale.

A noter une mention spéciale pour les Centrafricaines de la part du Secrétaire général, qui «se félicite du rôle de premier plan joué par les femmes tout au long du Forum ».

Ban Ki-moon exhorte le gouvernement de transition à mettre en œuvre sans délai les recommandations du Forum de Bangui, avec le soutien des Nations unies et de la communauté internationale

Quant aux Etats-Unis, ils félicitent également les Centrafricains « de l’heureuse issue du Forum de Bangui », selon les termes de Jeff Rathke, porte-parole du département d’Etat américain.

« Des centaines de Centrafricains ont participé à cet événement historique », poursuit le communiqué, précisant que les Américains « applaudissent cet engagement à la paix ».

« En signant cet accord, le gouvernement et les groupes armés ont démontré qu'ils entendent l'écrasante majorité des voix de Centrafrique en faveur d'une transition politique pacifique », note M. Rathke, ajoutant que les Etats-Unis félicitent particulièrement la signature par les groupes armés d'un accord pour mettre fin au recrutement d'enfants et libérer tous ceux qui sont actuellement dans leurs rangs.

« Cet accord est un signe d'espoir pour les enfants de la République centrafricaine, qui ont trop longtemps souffert terriblement », indique le communiqué, soulignant que les Etats-Unis appellent toutes les parties à donner suite immédiatement à ces engagements.

XS
SM
MD
LG