Liens d'accessibilité

RCA : les dirigeants religieux se félicitent de la résolution de l'ONU


Dieudonné Nzapalainga, Nicolas Guérékoyame Gbangou et Omar Kobine Layama

Dieudonné Nzapalainga, Nicolas Guérékoyame Gbangou et Omar Kobine Layama

Mais ils avertissent que des renforts immédiats sont nécessaires pour soutenir la force d’intervention africaine et empêcher que la Centrafrique ne sombre davantage dans le chaos.

Réaction positive des hauts dignitaires religieux en République centrafricaine (RCA) à la décision du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) de déployer une opération de maintien de la paix dans leur pays déchiré par la guerre civile. Mais ils ont averti que des renforts immédiats sont nécessaires pour soutenir la force d’intervention africaine, la MISCA, et empêcher que le pays ne sombre davantage dans le chaos.

Joint par la Voix de l'Amérique, Mgr Dieudonné Nzapalainga, l'archevêque de Bangui, a déclaré : "Merci aux Nations-Unies. Par contre, il appartient aux Centrafricains de prendre conscience de l’insécurité et de l'urgence humanitaire. Il faut déposer les armes pour préparer la venue de ces hommes et de ces femmes qui vont venir nous aider à nous relever."
Faisant allusion au génocide de 1994 au Rwanda, l’imam Omar Kobine Layama, le leader musulman le plus en vue en RCA, a exhorté l'ONU à faire preuve de vigilance concernant le rétablissement de la stabilité dans son pays. "La commémoration cette semaine du vingtième anniversaire du génocide rwandais est un rappel important des risques auxquels notre pays est confronté. La leçon du Rwanda est que le manque de volonté et d'engagement politique peuvent conduire à la catastrophe. Il est essentiel que le Conseil de sécurité reste activement engagé sur cette voie, et que cette résolution ne soit qu'une partie d'une stratégie à long terme pour rétablir la paix dans notre pays", a déclaré l’imam.

Par ailleurs, le révérend Nicolas Guérékoyamé Gbangou, président de l'Alliance Evangélique de la RCA, a évoqué la situation désespérée sur le terrain, disant que "plus de deux millions de personnes en RCA ont besoin d'aide humanitaire. Nous appelons les gouvernements et les organisations internationales et régionales à financer les humanitaires afin qu'ils puissent fournir une assistance aux personnes dans le besoin", a-t-il ajouté.
XS
SM
MD
LG