Liens d'accessibilité

RCA: La France alarmée par les violences intercommunautaires


Des soldats français de l'opération Sangaris près de l'aéroport de Bangui, RCA, Dec.12, 2013.

Des soldats français de l'opération Sangaris près de l'aéroport de Bangui, RCA, Dec.12, 2013.

La "spirale de l'affrontement" entre chrétiens et musulmans s'est aggravée, selon le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, actuellement à Bangui pour soutenir les soldats français de l’opération Sangaris.

Les activités ont repris à Bangui, mais la tension persiste dans certains quartiers où des coups de feu sont entendus régulièrement, et les heurts entre milices locales sont encore fréquents dans la capitale, indique l’armée française.

"La spirale de l'affrontement s'est brutalement aggravée, ajoutant à la crise sécuritaire les prémices d'une crise humanitaire", a alerté le ministre français, deux jours après la visite-éclair à Bangui du président français François Hollande qui avait tenté de remonter le moral des troupes suite à la mort de deux soldats. La situation risque de "déstabiliser toute la région en attirant des groupes criminels et terroristes", a dit M. Le Drian.

Patrouille de soldats de l'opération Sangaris à Bangui, Dec. 13, 2013.

Patrouille de soldats de l'opération Sangaris à Bangui, Dec. 13, 2013.

Le ministre a déclaré devant les militaires français l’objet de leur mission: "enrayer les exactions, les dérives confessionnelles, permettre le retour des humanitaires et le déploiement des structures étatiques de base".

Près de 110.000 personnes déplacées ayant fui les violences depuis une semaine vivent dans des conditions très précaires dans des camps à Bangui.
XS
SM
MD
LG