Liens d'accessibilité

RCA : HRW appelle à de sanctions contre les responsables d’exactions


HRW LOGO

HRW LOGO

Des membres de la coalition ont tué au moins 40 civils et ont détruit 34 villages ou villes depuis février, a déclaré Human Rights Watch jeudi, après avoir enquêté sur place début juin.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU devrait sanctionner les dirigeants de l’ex rébellion Séléka, responsables d’exactions en République Centrafricaine, annonce HRW dans un communiqué.

Des membres de la coalition ont tué au moins 40 civils et ont détruit 34 villages ou villes depuis février, a déclaré Human Rights Watch jeudi, après avoir enquêté sur place début juin.

Le Bureau Intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Centrafrique (BINUCA) va soumettre un rapport sur la situation en Centrafrique au Conseil de Sécurité avant le 30 juin.

Le Conseil de sécurité devrait envisager des solutions pour renforcer le maintien de la paix dans les zones rurales, et adopter des sanctions individuelles à l'encontre des dirigeants de Séléka responsables de graves atteintes aux droits humains, précise le communiqué.

Le Conseil de sécurité doit aussi solliciter des autorités de transition une entière coopération avec la mission d'enquête diligentée par le Conseil des Droits de l'Homme, souligne HRW.
XS
SM
MD
LG