Liens d'accessibilité

Le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture en visite en Turquie


Des ONG accusent les autorités turques d'infliger des mauvais traitements à des prisonniers depuis le putsch manqué en juillet.

Des ONG accusent les autorités turques d'infliger des mauvais traitements à des prisonniers depuis le putsch manqué en juillet.

Le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture a entamé une visite d'une semaine en Turquie, où les autorités sont accusées par des ONG d'infliger des mauvais traitements à des prisonniers depuis le putsch manqué en juillet.

Nils Melzer doit notamment rencontrer des victimes et leurs familles et visiter des commissariats, des tribunaux et des prisons, a indiqué un responsable des Nations unies à Ankara.

"J'attends avec impatience de pouvoir échanger avec le gouvernement turc sur les manières de relever des défis tels que respecter l'Etat de droit, promouvoir la responsabilité (devant la loi) et remplir le droit des victimes à obtenir réparation", avait déclaré vendredi M. Melzer.

Son déplacement, le premier effectué en Turquie par un rapporteur de l'ONU sur la torture depuis 1998, intervient un mois après la publication d'un rapport de Human Rights Watch qui accuse les autorités turques de "torturer ou maltraiter" des personnes arrêtées après la tentative de coup d'Etat du 15 juillet.

Les dirigeants turcs ont catégoriquement nié ces accusations et répètent que les procédures légales lancées après le putsch avorté se déroulent dans le respect de l'Etat de droit.

La visite de M. Melzer a eu lieu "à l'invitation du gouvernement", a souligné l'ONU.

Quelques jours après la tentative de coup d'Etat, Amnesty International avait déjà évoqué des "preuves crédibles" faisant état de tortures, et même de viols.

Les partenaires occidentaux de la Turquie expriment régulièrement leur préoccupation face à l'ampleur des purges lancées après le putsch avorté: plus de 100.000 personnes ont été arrêtées, limogées ou suspendues depuis le 15 juillet.

Le rapporteur spécial de l'ONU partagera ses premières constatations et recommandations lors d'une conférence de presse vendredi.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG