Liens d'accessibilité

Rapport sur le terrorisme: l'Iran et le Hezbollah ont été très actifs en 2012


Rassemblement de partisans du Hezbollah au Liban

Rassemblement de partisans du Hezbollah au Liban

Dans son rapport annuel sur le terrorisme mondial, le département d’Etat américain affirme que 2012 a vu la résurgence du terrorisme d’Etat parrainé par l’Iran, tandis que la cellule d’Al-Qaida au Pakistan a poursuivi son déclin.

L'Iran et le Hezbollah ont été exceptionnellement actifs dans leurs complots terroristes l'année dernière, et ont fourni un large soutien au régime de Damas dans sa répression du peuple syrien, affirme le département d’Etat.

Le rapport indique que la direction centrale d'Al-Qaïda au Pakistan et sa filiale au Yémen, se sont encore affaiblies en 2012. Par ailleurs, le gouvernement somalien, avec l'aide d'une mission de l'Union africaine UA), a expulsé les miliciens shebab des grandes villes du pays. Néanmoins, l’évolution tumultueuse de la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a encore compliqué la lutte antiterroriste.

L'envoi et la réception de fonds étant devenus plus difficiles, certains groupes liés au réseau Al-Qaïda se sont livrés à des activités criminelles pour financer leurs actes terroristes. Des attaques terroristes ont eu lieu dans 85 pays en 2012, mais le plus fréquemment au Pakistan, en Irak et en Afghanistan.
XS
SM
MD
LG