Liens d'accessibilité

Race For Water Odyssey évoque la tragédie des déchets en plastique aux Azores


Des déchets en plastique sur une plage (REUTERS/Sergio Moraes)

Des déchets en plastique sur une plage (REUTERS/Sergio Moraes)

« Le constat aux Azores est assez terrible ... puisque nous avons échantilloné plusieurs plages et nous avons pu détecter des milliers, voire des millions de particules de micro-plastique ».

Le trimaran de la fondation "Race for Water Odyssey" (la Course de l’odyssée pour l’eau en français) a fait escale cette semaine à New York, en provenance de Bordeaux, son point de départ en France. Cette expédition scientifique et environnementale est vouée à préserver les océans des déchets plastiques.

Dans une interview, Marco Simeoni, président de la fondation Race For Water Odyssey, a rappelé que l’expédition, qui doit durer presque un an, consiste à se rendre sur les plages des îles situées dans les cinq vortex de déchets afin de dresser un état des lieux global de la pollution des océans par les plastiques. Dans un second temps, après analyse des données, il s’agira de mettre au point des solutions concrètes à cette tragédie.

On estime que plus de 260.000 millions de tonnes de plastique polluent actuellement les océans.

Selon M. Simeoni, le trimaran s’est arrêté aux Azores avant de faire escale aux Bermudes. « Le constat aux Azores est assez terrible, assez dramatique, puisque nous avons échantilloné plusieurs plages et nous avons pu détecter des milliers, voire des millions de particules de micro-plastique sur les plages, qui sont amenées par les courants marins tous les jours ».

Les populations locales auraient confié aux experts « qu’elles sont dépitées de devoir régulièrement nettoyer tous ces déchets qui leur arrivent dessus ».

XS
SM
MD
LG