Liens d'accessibilité

Qui sont les neuf responsables de la Fifa inculpés par la justice américaine ?


De gauche à droite et du haut en bas : Rafael Esquivel, Nicolas Leoz, Jeffrey Webb, Jack Warner, Eduardo Li, Eugenio Figueredo and Jose Maria Marin

De gauche à droite et du haut en bas : Rafael Esquivel, Nicolas Leoz, Jeffrey Webb, Jack Warner, Eduardo Li, Eugenio Figueredo and Jose Maria Marin

Sept d'entre eux ont déjà été arrêtés en Suisse pour des accusations de corruption par le Département américain de la Justice .

Jack Warner : président de la Confédération nord-américaine de football (Concacaf) et ex-vice-président de la Fifa, déjà impliqué dans de nombreuses affaires de corruption. Il a démissionné de tous ses mandats liés au football en juin 2011 et la Fifa a indiqué, à la suite de ces démissions, que toutes les procédures menées à son encontre par la Commission d'éthique étaient closes, et la présomption d'innocence demeurait.

Bravant cela, Warner a été suspendu pour enquête après avoir été soupçonné d’avoir acheté des voix au sein de la Concacaf (confédération nord-américaine) avec l’homme d'affaires qatari et président de la Confédération asiatique (AFC), Mohamed Bin Hammam, qui s’était posé en rival de Blatter en se présentant à l'élection présidentielle de la Fifa en mai 2011.

Accusé dans d'autres dossiers d'avoir utilisé sa position dans les instances du football à des fins lucratives personnelles, Warner avait prédit un "tsunami" s'il était mis en cause.

De nationalité trinidadienne, Jack Warner a affirmé mercredi qu’il était "innocent de toute accusation".

" J'ai quitté la politique du football mondial pour m'impliquer dans l'amélioration de la vie du pays où, à la grâce de Dieu, je mourrai… Les actions de la Fifa ne me concernent plus, ", a-t-il déclaré.

Nicolas Leoz : ancien président de la Confédération sud-américaine (1986 et 2013), était déjà impliqué dans une enquête menée par la commission d'éthique de la Fifa. Il avait contribué à classer une affaire dans laquelle le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Joseph Blatter, était accusé. Le dossier a été classé faute d’un code d'éthique à la Fifa avant l'automne 2004, à l’époque.

Une première enquête était déjà arrivée aux mêmes conclusions. Elle examinait des contrats exclusifs de droits TV pour la Coupe du monde pour lesquels la justice suisse avait accusé Joao Havelange, ex-président la Fifa (1974-1998), et Ricardo Teixeira, patron de la puissante fédération brésilienne (1989-2012) d’avoir perçu des pots-de-vin pour la Coupe du monde.

Les autres responsables actuels ou passés de la Fifa sont poursuivis par le ministère de la Justice américain pour corruption sont :

Jeffrey Webb : vice-président de la Fifa et président de la Concacaf.

Eduardo Li :membre des comités exécutifs de la Fifa et de la Concacaf.

Julio Rocha :chargé du développement à la Fifa.

Costas Takkas :attaché au cabinet du président de la Concacaf.

Eugenio Figueredo :actuel vice-président de la Fifa.

Rafael Esquivel : membre du comité exécutif de la Conmebol;

José Maria Marin : membre du comité d'organisation de la Fifa pour les jeux Olympiques.

XS
SM
MD
LG