Liens d'accessibilité

Quand le délestage devient le quotidien des Maliens


Un homme conduisant sa moto, Bamako, 26 février 2014

Un homme conduisant sa moto, Bamako, 26 février 2014

Les coupures d’électricité sont devenu monnaie courante au Mali, dans les villes principales comme secondaires.

La société chargée de la gestion d’électricité dit que le phénomène est dû à deux problèmes majeurs. Le premier est l’état des équipements de la société qui ne supporte plus la chaleur et le second s’appelle déficit d’électricité.

Les habitants ne savent plus quoi faire. "Le délestage est devenu un problème crucial à Bamako, explique ce passant, on appelle cela un délestage sauvage car la coupure d'électricité n'est même pas prévue!"

Dans les salles de classe, le directeur d'un lycée technique est aussi ennuyé par les délestages : " Imaginez-nous, on est parfois avec les enfants, et tous nos travaux sont sur la base de l'électricité, et nous sommes sans électricité, c'est vraiment désagréable. En plus, les appareils dont nous disposons ne sont pas du tout en sécurité".

XS
SM
MD
LG