Liens d'accessibilité

Quand le président du Bayern conseille aussi le RB Leipzig

  • VOA Afrique

Le président du Bayern Uli Hoeness en train de quitter le podium après un discours à la réunion générale annuelle de Bayern Munich en Allemagne, le 25 novembre 2015.

Le président du Bayern Uli Hoeness conseille à Leipzig d'acheter des joueurs plus âgés pour tenir le coup l'an prochain en Ligue des champions, dans une surprenante interview où il se pique de donner des conseils au club qui veut devenir le rival de Munich en Allemagne.

"On ne peut pas espérer y arriver avec uniquement des jeunes joueurs, lorsqu'on doit jouer trois fois dans une semaine", explique Hoeness à Sport1, à deux jours d'une rencontre de championnat sans enjeu mais de prestige entre le RB, déjà qualifié pour la C1, et le Bayern, déjà couronné champion d'Allemagne.

"Je suis assez convaincu que Leipzig ne va pas poursuivre sur sa voie actuelle", qui consiste à n'acheter que des joueurs en tout début de carrière, continue la figure tutélaire du Bayern, le club aux 27 titres de champion.

Hoeness affirme avoir conseillé en tête-à-tête Dietrich Mateschitz, le milliardaire autrichien fondateur de la marque Red Bull, et propriétaire du RB Leipzig: "Je lui ai dit: cher M. Mateschitz, si vous recrutez maintenant des joueurs plus âgés, vous allez devenir un concurrent très sérieux pour nous".

Jusqu'à présent, le RB a grandi en s'en tenant à sa philosophie de recrutement de joueurs très jeunes -- les cinq recrues de la saison dernière avaient moins de 22 ans --, et n'a visiblement pas l'intention d'en changer: "Nous n'allons acheter aucun grand nom, aucune star, nous allons rester fidèles à notre ligne et aller chercher de jeunes joueurs talentueux", a affirmé le directeur sportif Ralf Rangnick, qui dispose d'une enveloppe de 40 millions d'euros pour faire son marché cet été.

Pur sa première saison en Bundesliga, Leipzig vient de se qualifier pour la Ligue des champions, mais n'avait à disputer ni coupe d'Europe ni coupe d'Allemagne (après avoir été éliminé au 1er tour).

Le voeu de Hoeness d'avoir un "concurrent sérieux" fait écho à de récents commentaires au lendemain de l'élimination du Bayern en Ligue des champions. Plusieurs personnalités du football ont estimé que Munich serait plus compétitif au niveau européen si la Bundesliga était plus disputée et plus difficile, à l'image de la Liga espagnole ou de la Premier League anglaise, où plusieurs équipes peuvent viser le titre chaque saison.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG