Liens d'accessibilité

Le Qatar fera pousser 16.000 arbres pour le Mondial 2022


Des migrants travaillent sur un site de construction à Doha, Qatar, le 26 mars 2016.

Des migrants travaillent sur un site de construction à Doha, Qatar, le 26 mars 2016.

L'émirat désertique du Qatar va faire pousser 16.000 arbres pour les planter sur les sites du Mondial 2022 de football, un grand projet qui fera partie du "legs" de la compétition, ont annoncé les organisateurs.

Les arbres seront plantés dans une gigantesque pépinière de 880.000 m2 dans le nord du Qatar et arrosés grâce à l'eau fournie par un site d'épuration proche, avant d'être installés près des stades qui accueilleront la Coupe du monde dans six ans.

Plus de 60 variétés seront utilisées, principalement le sidra, qui pousse dans le désert du Qatar, mais aussi le ficus et l'acacia.

"C'est un projet très ambitieux que nous considérons comme un legs", a déclaré Yasser Al-Mulla du Supreme Committee for Delivery and Legacy, le comité qui supervise l'organisation du Mondial-2022.

"Nous voulons répondre aux besoins de toutes les zones entourant tous les stades de la Coupe du monde", a-t-il ajouté.

Bien qu'aucune annonce formelle n'ait encore été faite, huit stades qataris devraient accueillir les matches du Mondial.

Les organisateurs ont également annoncé récemment que 2.000 supporteurs pourraient être accueillis dans un village constitué de tentes de bédouins et que 12.000 autres pourraient séjourner sur des bateaux de croisière.

La désignation du Qatar pour organiser le Mondial-2022 a fait l'objet de nombreuses polémiques ces dernières années, notamment en raison d'accusations de corruption et de mauvais traitements des travailleurs étrangers sur les chantiers.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG