Liens d'accessibilité

Syrie : une cinquantaine de morts dans des manifestations antigouvernementales


Des manifestants criant des slogans anti-gouvernementaux à Banias, après la prière du vendredi

Des manifestants criant des slogans anti-gouvernementaux à Banias, après la prière du vendredi

Des victimes ont été signalées dans la ville de Deraa, dans le sud du pays ; et d’autres dans le centre à Homs et à Rastan. Des protestataires se sont rassemblés dans plusieurs villes du pays, notamment à Damas.

Des témoins et des activistes en Syrie rapportent qu'au moins 48 personnes ont été tuées, quand les forces de sécurité ont utilisé des balles réelles et des gaz lacrymogènes contre les manifestants anti-gouvernement. Des victimes ont été signalées dans la ville de Deraa, dans le sud du pays ; et d’autres dans le centre à Homs et à Rastan.

Des protestataires se sont rassemblés dans plusieurs villes du pays, notamment à Damas, la capitale syrienne, où dix mille personnes étaient descendues dans la rue.

Des soldats syriens

Des soldats syriens

Le gouvernement syrien a annoncé que quatre de ses soldats ont été tués et deux autres capturés dans « une attaque terroriste » à Deraa.

Réuni à Genève, vendredi, le Conseil des droits de l’Homme a condamné le recours à la violence en Syrie et convenu d’ouvrir une enquête sur cette situation.

Pour leur part, les Etats-Unis ont pris de nouvelles sanctions contre trois responsables syriens, l’agence syrienne de renseignements ainsi que le corps d’élite iranien des Gardiens de la révolution islamique pour leur rôle dans la répression des manifestations en Syrie.

XS
SM
MD
LG