Liens d'accessibilité

Protestations d'Israéliens sur un vol grec : les Palestiniens s'indignent


Les autorités palestiniennes ont exprimé leur indignation mercredi devant le mouvement de protestation des passagers israéliens d'un vol grec ayant forcé deux hommes à quitter l'avion parce qu'ils étaient inquiets pour leur sécurité, et ont pressé Athènes de sévir contre ces agissements "racistes".

"Nous sommes scandalisés devant les préjugés et la discrimination dont deux Palestiniens ont fait l'objet de la part du personnel de cabine de (la compagnie) Aegean" qui a "cédé aux pressions des passagers israéliens", a dit dans un communiqué Saëb Erakat, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine.

"Le comportement épouvantable des passagers israéliens rappellent les pires années de l'apartheid sud-africain, ce qui ne diffère en rien de la politique que mène le gouvernement israélien contre les Palestiniens sous prétexte de sécurité", a-t-il dit.

"Nous appelons le gouvernement grec à agir fermement contre ces agissements racistes et en particulier à offrir une compensation aux deux passagers palestiniens", a-t-il dit.

A la suite de cette protestation, la compagnie aérienne Aegean a dû revenir mercredi soir sur cette affaire, après un premier communiqué publié mardi, et a exprimé "son grand regret" pour l'épisode dans une lettre adressée à M. Erekat et rendue publique.

"Nous souhaitons à nouveau exprimer notre grand regret pour cet incident comme nous l'avons déjà fait auprès des médias internationaux", a indiqué la compagnie dans cette lettre.

Elle souligne que l'équipage de l'avion "devait gérer une situation très difficile et n'avait à l'esprit que la sécurité et le confort de tous les passagers".

La compagnie a également assuré qu'elle "rejetait naturellement toute possibilité de discrimination qui est complétement contre nos principes".

Deux hommes, un Arabe israélien et un Palestinien selon la presse israélienne, ont dû descendre de l'avion d'Aegean Airlines qui devait les emmener d'Athènes à Tel-Aviv dimanche quand des passagers israéliens se sont alarmés de leur présence dans le même appareil, a rapporté la compagnie grecque mardi.

Les Arabes israéliens sont les descendants des Palestiniens restés sur leur terre à la création d'Israël en 1948. Ils représentent un cinquième de la population israélienne, majoritairement juive, et se considèrent communément comme Palestiniens.

La protestation, d'abord limitée à quelques personnes, s'est étendue à 60 ou 70 passagers, selon la compagnie. Malgré la résistance du pilote, les deux passagers visés ont fini par débarquer et attendre le prochain vol, a dit la compagnie mardi dans un communiqué.

La compagnie a précisé leur avoir offert une nuit d'hôtel et le transport jusqu'à l'aéroport et a tenu dans son communiqué à "les remercier pour leur compréhension et collaboration".

Avec AFP.

XS
SM
MD
LG