Liens d'accessibilité

Progrès sur le front de la tuberculose multi-résistante


Les pays où l'on recense au moins un cas de tuberculose multi-résistante

Les pays où l'on recense au moins un cas de tuberculose multi-résistante

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le 24 mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se félicite des progrès sur le front de la tuberculose multi-résistante aux antituberculeux de première ligne.

En effet, une nouvelle méthode de diagnostic a permis de progresser nettement dans 27 pays, dont de nombreux pays africains. Notamment, le nombre de cas recensés a doublé en un an, explique le Dr Mario Raviglione, directeur du département Halte à la tuberculose de l'OMS.

C’est grâce à un projet, connu sous le nom d’ « EXPAND-TB » (Étendre l’accès à de nouvelles méthodes de diagnostic de la tuberculose), et financé par l’UNITAID, que le rythme des diagnostics a pu être accéléré.

Jusqu’alors, fait valoir la Dr Raviglione, nombre de pays étaient dans l’incapacité de détecter les cas de tuberculose multi-résistante de manière efficace, faute de moyens. La procédure en vigueur prenait fréquemment un ou même deux mois, et il se pouvait que le malade décède avant que l’on ne sache si la variante de tuberculose dont il souffrait était résistante aux anti-tuberculeux.

Selon l’OMS, un tiers environ des neuf millions de personnes contractant la tuberculose chaque année n'ont pas accés aux soins dont ils ont besoin. Les pays qui ont bénéficié du projet EXPAND-TB ont détecté plus de 30% des cas de tuberculose multi-résistante dans le monde en 2012.

L’UNITAID a été créé en 2006 par des gouvernements pour élaborer un mode de financement innovant afin d’augmenter les fonds destinés aux programmes de santé dans le monde et d'élargir l’accès aux traitements et aux produits de diagnostic du VIH/sida, du paludisme et de la tuberculose dans les pays à faible revenu.
XS
SM
MD
LG