Liens d'accessibilité

Prochaine présidentielle en février 2019 au Nigeria


Le président nigérian Muhammadu Buhari salue le président de la Commission électorale nationale indépendante (INEC), Mahmoud Yakubu, à Abuja, au Nigeria, 9 novembre 2015.

La publication de ce calendrier deux ans avant les échéances vise "une organisation optimale pour les partis politiques, les agences de sécurité, les candidats et tous les acteurs" des scrutins, indique la Commission électorale nationale (Inec).

Les prochaines élections présidentielle et législatives se tiendront le samedi 16 février 2019 et celles des gouverneurs le samedi 2 mars 2019, a annoncé jeudi soir l'Inec.

Selon la Constitution, l'élection présidentielle doit se tenir dans les 150 jours précédant la fin du mandat du chef de l'Etat, et 30 jours avant la nouvelle investiture.

La dernière présidentielle, en mars 2015, a vu l'élection de Muhammadu Buhari, candidat du parti d'opposition All Progressives Congress (APC), face au chef de l'Etat sortant, Goodluck Jonathan, du Peoples Democratic Party (PDP). M. Buhari est entré en fonctions le 29 mai 2015.

C'était la première fois qu'un parti d'opposition remportait le scrutin depuis l'ouverture du Nigeria à la démocratie en 1999 après une longue séries de dictatures militaires.

Le vote s'était déroulé dans le calme, malgré une histoire nationale marquée par des violences inter-communautaires et religieuses lors de précédentes élections.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG