Liens d'accessibilité

Primaire de la droite française : ce qu'il faut savoir sur le scrutin


Des drapeaux français au siège du Front national français, parti d'extrême droite, à Nanterre près de Paris, 24 juin 2016.

Des drapeaux français au siège du Front national français, parti d'extrême droite, à Nanterre près de Paris, 24 juin 2016.

Sept candidats, plus de 10.000 bureaux de votes: la droite française organise dimanche une primaire afin de choisir son champion pour la présidentielle de 2017, non sans inquiétude sur d'éventuelles manipulations après un scrutin interne contesté en 2012.

- Une première -

C'est une grande première pour la droite française, puisque seule la gauche et les écologistes avaient déjà organisé des primaires en leur sein.

Sept personnalités sont sur les rangs, dont un trio de tête formé par l'ex-président Nicolas Sarkozy et deux anciens Premiers ministres (Alain Juppé et François Fillon).

Crédités de scores beaucoup plus modestes dans les sondages, deux anciens ministres (Jean-François Copé et Bruno Le Maire), un représentant de la droite ultra-conservatrice (Jean-Frédéric Poisson) et Nathalie Kosciusko-Morizet, la seule femme candidate, complètent la liste des prétendants.

Les deux candidats arrivés en tête au premier tour dimanche seront qualifiés pour le second, prévu le 27 novembre. Le vainqueur a toute les chances de remporter l'élection présidentielle de 2017 face à l'extrême droite, selon les sondages.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG