Liens d'accessibilité

Présidentielle : Madagascar dans l’attente des résultats


Des affiches de campagne placardées sur un bâtiment vétuste à quelques mètres d’un bureau de vote où se rend cet électeur malgache - Madagascar, 25 octobre 2013.

Des affiches de campagne placardées sur un bâtiment vétuste à quelques mètres d’un bureau de vote où se rend cet électeur malgache - Madagascar, 25 octobre 2013.

Au lendemain du premier tour, les résultats arrivaient au compte-gouttes, mais deux candidats émergeaient du lot.

Lentement mais sûrement : c’est ainsi que tombaient, samedi 26 octobre 2013, les premiers résultats de l'élection présidentielle tenue la veille à Madagascar.

Il s’agit d’un scrutin crucial censé sortir la Grande Île de la double crise politique et économique que connaît le pays depuis le coup d'État de 2009.

Les électeurs malgaches se sont rendus aux urnes vendredi pour départager les trente-trois candidats en lice pour le fauteuil présidentiel.

Toutefois, les observateurs s’accordaient à dire samedi qu’aucun candidat ne recueillerait les 50% des voix nécessaires pour éviter un second tour, lui-même prévu pour le 20 décembre.

Samedi soir, la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (Cenit) n’avait rendu publics que les résultats de deux pour cent des bureaux de vote sur plus de 20.000.

Ces tout premiers résultats plaçaient en tête Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina.

Le candidat Robinson est soutenu par l'ancien président Marc Ravalomanana, exilé en Afrique du Sud, qui n’a pu se présenter lui-même à l’élection. Idem pour Andry Rajoelina, le Président sortant de la Transition qui avait évincé M. Ravalomanana en 2009.

M. Rajaonarimampianina est, lui, activement appuyé par le parti de M. Rajoelina.

Le vote de vendredi s’est déroulé généralement dans le calme, selon les observateurs étrangers sur place. La Cenit a fait état d’un taux de participation d’environ 56 pour cent.

Le corps électoral a jusqu'au 8 novembre pour publier les résultats officiels, d’après l’agence de presse Reuters.
XS
SM
MD
LG