Liens d'accessibilité

Présidentielle au Botswana: on s'attend à la réélection de Ian Khama


Le président Ian Khama, candidat à sa réélection au Bostwana (AP)

Le président Ian Khama, candidat à sa réélection au Bostwana (AP)

Le scrutin visait à élire non seulement le président, mais 57 députés de l'Assemblée nationale et 490 députés du conseil pour les gouvernements locaux.

Elections présidentielles et législatives au Botswana ce vendredi. Quelques 824.000 électeurs pouvaient participer au scrutin qui visait à élire 57 députés de l'Assemblée nationale et 490 députés du conseil pour les gouvernements locaux.

On s’attend à ce que le président sortant, Ian Khama, soit réélu, même si sa majorité s’effrite par rapport à la dernière présidentielle. Il est le candidat du Parti démocratique du Botswana, au pouvoir depuis l'indépendance en 1966. Son principal adversaire représente une coalition de différentes formations, dite le « Parapluie pour le changement démocratique ».

Le vote était suivi par des observateurs de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), de l'Union africaine (UA) et de l'Union européenne (UE).

Le Botswana, qui compte 2 millions d’habitants, est connu comme l’un des pays les plus stables d’Afrique, même si le taux de chômage, chiffré à environ 20 %, inquiète, de même que le ralentissement de l’économie.

XS
SM
MD
LG