Liens d'accessibilité

160 étudiants haïtiens bientôt dans les universités sénégalaises


Une Haitienne dans un camp de sans abri de Port-au-Prince (Archives)

Une Haitienne dans un camp de sans abri de Port-au-Prince (Archives)

Suite au tremblement de terre du début de l’année en Haïti, le président sénégalais Abdoulaye Wade avait offert d’accueillir dans son son pays les Haïtiens qui souhaiteraient y émigrer.

Neuf mois après le séisme qui avait fait plus de 250 000 morts en Haïti, le Sénégal accueillera, dimanche, 160 étudiants haïtiens. Ils poursuivront leurs études dans diverses universités, dont celles de Dakar et Saint-Louis et bénéficieront de bourses du même montant que les étudiants sénégalais.

Le président Wade a affrété un avion spécial, qui ira chercher les étudiants à Port-au-Prince. Ceux-ci auront droit, à leur arrivée dans la capitale sénégalaise, à une cérémonie de bienvenue présidée par M. Wade lui-même. On se souvient que, suite au tremblement de terre du début de l’année en Haïti, le président sénégalais Abdoulaye Wade avait offert d’accueillir dans son son pays les Haïtiens qui souhaiteraient y émigrer.

Les jeunes Haïtiens retenus pour le voyage au Sénégal - environ 30% sont des filles - devaient avoir le niveau requis pour suivre des cours à l’université et, par ailleurs, avoir été affectés par le tremblement de terre, a expliqué le directeur de la communication du « Projet Haïti » au ministère des Affaires humanitaires, Mamadou Sèye.

Bien qu’approuvant entièrement la tradition sénégalaise d’hospitalité et de solidarité, certains étudiants sénégalais, s’inquiètent de la venue des étudiants haïtiens. Amadou Serigne Thiam, doctorant en droit sans emploi, se demande en effet où ils vont être logés étant donné les problèmes de surpeuplement que connaissent les universités sénégalaises.

XS
SM
MD
LG