Liens d'accessibilité

Près d'une cinquantaine de personnes tuées depuis janvier 2016 à Mugamba au Burundi


La commune de Mugamba, dans la province de Bururi, au sud du Burundi.

La commune de Mugamba, dans la province de Bururi, au sud du Burundi.

Le gouverneur de la province de Bururi a présenté un bilan grave dans sa région. Depuis le début de l'année, près de 50 personnes auraient été tuées dans la localité de Mugamba.

Le gouverneur de la province de Bururi, au sud du Burundi, où le president Pierre Nkurunziza est en visite de sécurité, a affirmé ce mercredi que depuis le début de l’année 2016, 47 personnes ont été tuées dans la localité de Mugamba, dont 36 "malfaiteurs" et 11 civils.

Le chef de l’État burundais a donné quinze jours aux "malfaiteurs" pour rendre leurs tabliers. S'ils suivent ces directives, il leur est promis de ne pas être poursuivis en justice.

Les responsables de cette localité de Mugamba ont indiqué que 100 "malfaiteurs" ont été arrêtés. Ces chiffres ont été donnés au moment d’une réunion à huit clos entre le président Pierre Nkurunziza et les gouverneurs des provinces de Bujumbura Rural, Bururi et Mwaro.

De notre correspondant sur place, pour VOA Afrique.

XS
SM
MD
LG