Liens d'accessibilité

Première sanction au Cameroun après l'affaire des factures impayées de Bruxelles


L'équipe des lions indomptables lors des demi-finales contre le Ghana à Franceville, au Gabon, le 2 février 2017.

Les Lions indomptables avaient été interdits de déjeuner dans un hôtel à Bruxelles, faute de paiement.

La sanction touche l'ex-coordonnateur général des sélections nationales, André Nguidjol, limogé mardi par décision du président de la fédération camerounaise de football, Tombi à Roko.

Un député Luc Koa, membre élu de la fédération, a été nommé pour assurer désormais les fonctions de coordonnateur général des sélections nationales au Cameroun.

En mars dernier, Hugo Bross, l'entraîneur des champions d'Afrique de football, avait décrié cet incident devant la presse à Bruxelles.

Il avait trouvé inconcevable que les joueurs et leurs encadreurs aient été refoulés à l'entrée du restaurant pour une histoire de facture impayée.

Cette déclaration lui avait valu une convocation devant les autorités camerounaises début avril.

Le Belge avait dû présenter ses excuses au Cameroun en présence du président de la Fecafoot, qui avait promis "que les sanctions contre l'auteur de l'incident de Bruxelles pourrait être sanctionné".

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG