Liens d'accessibilité

Lagos devient un Etat pétrolier


File de voitures devant une station-service à Abuja, au Nigeria, le 1er Avril 2016, lors d'une pénurie de carburant. (AP Photo/Dimanche Alamba)

File de voitures devant une station-service à Abuja, au Nigeria, le 1er Avril 2016, lors d'une pénurie de carburant. (AP Photo/Dimanche Alamba)

Une entreprise nigériane a commencé l'extraction de pétrole au large de Lagos, une première au Nigeria, où la production est concentrée dans le Delta du Niger.

"Yinka Folawiyo Petroleum Co. Ltd (YFP) a le plaisir d'annoncer avoir commencé la production de pétrole brut depuis son champ Aje, situé sur le bloc OML 113 au large de Lagos", a annoncé l'entreprise.

"Le pétrole produit sur le champ Aje va être conservé sur le (navire) Front Puffin, qui a une capacité de production de 40.000 de barils par jour et une capacité de stockage de 750.000 barils" précise le communiqué, sans préciser le volume de production actuel.

L'entrée en activité de ce nouveau champ, qui est le fruit de plus de 25 ans d'exploration, selon YFP, fait de l'Etat de Lagos un nouvel Etat pétrolier.

Le Nigeria est le premier producteur du continent africain, et jusqu'ici, sa production était concentrée dans la région marécageuse du Delta du Niger. La ville de Port Harcourt reste son principal hub pétrolier.

Selon l'organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), le Nigeria produit actuellement 1,8 millions de barils par jour.

Mais le vol de pétrole à grande échelle et le sabotage d'oléoducs sur les installations on-shore dans la région du Delta font régulièrement chuter la production.

Le pétrole représente la principale source de revenu de l'Etat nigérian. La chute mondiale des cours de brut, qui a débuté mi-2014, a engendré une crise économique et financière majeure dans le pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG