Liens d'accessibilité

Première édition du concours national des clubs d'anglais au Togo


La première édition du concours national des clubs d'anglais s'est déroulée le 7 avril à Lomé, Togo, le 7 avril 2017. (VOA/Kayi Lawson)

La première édition du concours national des Clubs d'Anglais du Togo, a pris fin le vendredi 7 avril à Lomé, avec le sacre du Lycée de Baguida. La finale a opposé 8 clubs venus de tout le pays dans trois catégories que sont, le débat, le monologue et le show talent.

Le Lycée de Baguida situé dans la banlieue Est de Lomé a remporté le premier concours national des Clubs d'Anglais des lycées et collèges du Togo. Le même établissement scolaire a été également meilleur dans la catégorie des débats.

Daniel Kossi Agbéblèwou est le capitaine du club d’anglais du lycée de Baguida : "on a parlé des effets néfastes des réseaux sociaux, de la corruption", indique-t-il.

Suzanne Adjo Amah-Toutoui lors de la Première édition du concours national des clubs d'anglais du Togo, le 7 avril à Lomé, Togo, le 7 avril 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Suzanne Adjo Amah-Toutoui lors de la Première édition du concours national des clubs d'anglais du Togo, le 7 avril à Lomé, Togo, le 7 avril 2017. (VOA/Kayi Lawson)

Le prix du meilleur débateur a été enlevé par Suzanne Adjo Amah-Toutoui du lycée Sogbossito. Un prix qui la booste dans ses ambitions.

"Cela me donne une chance, j'aimerais bien être secrétaire bilingue et aider le Togo à parler anglais", explique-t-elle.

Dans la catégorie "Monologue", c’est le collège Chaminade de Kara qui s’est imposé. Malgré ce prix, l’équipe de Kara n’a pas pu retenir ses larmes, du fait que l’établissement n’a pas remporté le concours.

Le coach Baguédou du collège Chaminade, a su trouver des mots adéquats pour consoler toute son équipe.

"Ils ne se reprochent rien, donc il ne faut pas pleurer, ils ont le meilleur d'eux-même", souligne-t-il.

Cette compétition, organisée par l’ambassade des États-Unis au Togo en collaboration avec l’Organisation des enseignants d’anglais du Togo, veut palier un déficit.

Bassong Natanoma lors de la Première édition du concours national des clubs d'anglais du Togo, le 7 avril à Lomé, Togo, le 7 avril 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Bassong Natanoma lors de la Première édition du concours national des clubs d'anglais du Togo, le 7 avril à Lomé, Togo, le 7 avril 2017. (VOA/Kayi Lawson)

Dalok Bassong Natanoma, président de Togo English Teachers Organization (TETO), explique que "les étrangers prennent les emplois car les Togolais ne savent pas parler anglais".

La dernière catégorie qui est "the talent show" a été remportée par le lycée moderne de Sokodé, avec son sketch axé sur la non-discrimination de la gent féminine lors du partage de l’héritage.

Kayi Lawson, correspondante à Lomé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG