Liens d'accessibilité

Première édition de Francofolies à Kinshasa, en septembre


Une vue du Palais du Peuple, siège du Parlement de la RDC, à Kinshasa

Une vue du Palais du Peuple, siège du Parlement de la RDC, à Kinshasa

Les organisateurs du festival de la musique francophone ont jeté leur dévolu sur la capitale congolaise pour y tenir la première édition du 7 au 13 septembre.

Jean Steffens, directeur du festival, a indiqué que l’objectif est de faire les premières Francofolies en Afrique, "loin de la psychose Ebola".

"L'idée, c'est de faire un projet pour dix ans à Kinshasa autour d'un concept qui épouse les valeurs à la fois humanistes, universelles de la chanson comme vecteur de rencontre, de citoyenneté, de culture et, ajouté à ça, les valeurs autour de l'éducation, de la formation, de la sante publique", a affirmé M. Steffens.

Selon lui, le label Francofolies qui s'exporte en RDC est porté par sa branche belge, et devrait se poursuivre dans le pays sur une période de dix ans.

Après des repérages préliminaires au Maroc, au Sénégal et en Tunisie, Kinshasa a finalement pris le dessus. Le choix s’explique aussi, a soutenu M. Steffens, par le statut officieux de capitale de la musique en Afrique dont Kinshasa porte la renommée, ainsi que par son imparable sens de la fête.

Prévue en 2014, cette première édition des "Francofolies de Kinshasa" avait été annulée à la suite de la résurgence de l'épidémie d'Ebola dans le pays.

XS
SM
MD
LG