Liens d'accessibilité

Premier traité entre le Vatican et l'Autorité palestinienne


Le président palestinien Mahmoud Abbas et le pape François (Reuters)

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le pape François (Reuters)

Cet accord sera officiellement signé par les deux parties "dans un avenir proche", précise un communiqué commun.

ROME, 13 mai (Reuters) - Le Vatican a conclu son premier traité avec l'Autorité palestinienne (AP), un accord sur les activités de l'Eglise catholique dans les zones contrôlées par les Palestiniens, a annoncé mercredi le Saint-Siège. Cet accord sera officiellement signé par les deux parties "dans un avenir proche", précise un communiqué commun.

La délégation du Vatican, qui comprenait six personnes, était conduite par Mgr Antoine Camilleri, numéro deux de la diplomatie du Saint-Siège. La délégation palestinienne de quatre personnes était menée par Raouane Soulaiman, ministre adjointe des Affaires étrangères.

"Nous reconnaissons l'Etat de Palestine depuis sa reconnaissance par les Nations unies en 2012", a tenu à préciser le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. Le 29 juillet 2012, l'Assemblée générale de l'Onu a adopté une résolution qui reconnaît la Palestine comme un Etat observateur, non membre. Le Vatican a le même statut aux Nations unies.

Durant une visite de trois jours au Proche-Orient l'an dernier, le pape François avait également parlé de "l'Etat de Palestine".

XS
SM
MD
LG