Liens d'accessibilité

Poutine et Guterres ont discuté du rôle de l’ONU, au Kremlin


Le président russe Vladimir Poutine, à gauche, se serre la main avec le secrétaire général entrant des Nations unies Antonio Guterres lors de leur rencontre au Kremlin, à Moscou, 24 novembre 2016.

Le président russe Vladimir Poutine, à gauche, se serre la main avec le secrétaire général entrant des Nations unies Antonio Guterres lors de leur rencontre au Kremlin, à Moscou, 24 novembre 2016.

Le président russe Vladimir Poutine a reçu jeudi au Kremlin le futur secrétaire général de l'ONU devant qui il a prôné un "dialogue constructif".

"La Russie, en tant que membre-fondateur de l'ONU, s'est prononcée et se prononcera toujours pour le renforcement du rôle central (des Nations unies) dans les affaires internationales, la résolution des conflits, la lutte pour les droits de l'Homme", a déclaré Vladimir Poutine, selon un communiqué du Kremlin.

"Nous sommes en contact permanent avec votre prédécesseur, qui doit vous transmettre son mandat en janvier prochain. Nous espérons avoir le même dialogue constructif avec vous", a poursuivi le président russe.

L'ex-Premier ministre portugais Antonio Gutteres, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2017, a pour sa part dit reconnaître "pleinement le rôle de la Russie non seulement dans le cadre de l'ONU, mais aussi dans tous les aspects des relations internationales".

"Les conditions fondamentales, pour que je puisse être utile à la communauté internationale, résident dans une relation de dialogue constructive avec un pays comme la Fédération de Russie", a-t-il poursuivi.

Ex-Haut-commissaire de l'ONU aux réfugiés, et venant à ce titre d'affronter la plus grave crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale, Antonio Gutteres a été nommé en octobre par les 193 pays membres de l'ONU pour un mandat de cinq ans.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG