Liens d'accessibilité

Poursuite des combats en Syrie, alors qu'Amnesty International fustige Damas


Un quartier d'Alep, suite à une frappe aérienne mercredi

Un quartier d'Alep, suite à une frappe aérienne mercredi

L'ONG de défense des droits humains a dénoncé dans son dernier rapport les attaques "sans relâche, aveugles" contre des quartiers résidentiels.

Les rebelles syriens ont pris le contrôle d'un troisième point de passage avec la Turquie à l’issue d’affrontements violents avec les troupes gouvernementales. Par ailleurs, les combats faisaient toujours rage mercredi dans les principales villes d'Alep et de Damas. A Damas, une épaisse fumée noire était visible à certains endroits, signale la correspondante de la Voix de l’Amérique (VOA), Elizabeth Arrott.

Au point de passage de Tal Abyad à la frontière avec la Turquie, les rebelles ont déchiré le drapeau syrien. Les autorités turques ont rapidement bouclé le secteur et empêché la foule de tenter de prendre d'assaut la frontière pour entrer en Syrie.

Au moins 32 personnes ont trouvé la mort mercredi à travers la Syrie, dont 27 civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande Bretagne. Mardi, on a recensé 173 morts.

Entre-temps, le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, dont le pays est un allié de Damas, a rencontré mercredi le président Bachar al-Assad et divers autres hauts responsables syriens dans la capitale. Au menu des discussions : les divers projets visant à mettre fin au conflit qui fait rage dans le pays depuis 18 mois.

Pour sa part, l’ONG de défense des droits humains Amnesty International (AI) a dénoncé dans un nouveau rapport les attaques « sans relâche, aveugles » contre des quartiers résidentiels, qui chercheraient à punir les civils qui, estime le régime Assad, seraient favorables aux rebelles.

AI a réitéré les appels lancés par d’autres groupes de défense des droits humains, pour que le Conseil de sécurité des Nations unies saisisse le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), afin que des enquêtes soient ouvertes sur les crimes de guerre présumés survenus en Syrie.
XS
SM
MD
LG