Liens d'accessibilité

Poursuite de l'offensive gouvernementale contre Baga, dans le Nord du Nigéria


Baga, dans l'Etat de Borno au Nigeria

Baga, dans l'Etat de Borno au Nigeria

"Depuis la première attaque sur Baga le weekend dernier, les forces de sécurité poursuivent activement les militants", a fait savoir le gouvernement nigérian.

Selon Reuters, les forces armées nigérianes appuyées par l'aviation poursuivent une offensive contre la ville de Baga tenue par les combattants du groupe islamiste Boko Haram, a annoncé un porte-parole gouvernemental.

« Depuis la première attaque sur Baga le weekend dernier, les forces de sécurité poursuivent activement les militants », a déclaré Mike Omeri dans un communiqué transmis par courrier électronique, qui est cité par Reuters. « Les forces de sécurité ont répondu rapidement et ont déployé d'importants moyens et mené des frappes aériennes », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont condamné l’escalade de la violence dans le Nord du Nigéria, attribuée à la milice djihadiste Boko Haram, « qui ne témoigne aucun respect pour la vie humaine ». Dans un communiqué, la porte-parole du département d’Etat américain, Jen Psaki, a rappelé que « les Etats-Unis abhorrent cette violence, qui continue à faire des ravages au sein du peuple Nigerian et dans la région en général, dont le Cameroun ».

« Nous exhortons le Nigeria et ses voisins à prendre toutes les mesures possibles pour répondre à la menace urgente posée par Boko Haram », poursuit le communiqué, en soulignant que les Etats-Unis se sont engagés à œuvrer avec ces pays « pour mettre fin au fléau de Boko Haram ».

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), des milliers de civils ont fui au Tchad les attaques du groupe islamiste dans le nord-est du Nigeria. Le conflit a provoqué l'exode de 135.000 personnes depuis l'an dernier et le déplacement d'au moins 850.000 autres, selon l'agence onusienne.

Quelque 7.300 réfugiés sont arrivés au cours des dix derniers jours au Tchad, a précisé à Genève Adrian Edwards, porte-parole du HCR. Ils ont fui les attaques contre Baga et les villages environnants.

Le gouvernement tchadien a demandé l'aide des organisations internationales et le HCR a commencé à distribuer des tentes, couvertures, matelas et ustensiles de cuisine aux réfugiés.

XS
SM
MD
LG