Liens d'accessibilité

Pour le pape, les ecclésiastiques doivent être disponibles à n'importe quel moment du jour ou de la nuit


Le pape François, au centre, et le cardinal Gianfranco Ravasi, à droite, montrent un dessin représentant des migrants lors d’une rencontre avec quelque 400 enfants venus de la Calabre, au Vatican, 28 mai 2016. epa/ GREGORIO BORGIA / POOL

Le pape François, au centre, et le cardinal Gianfranco Ravasi, à droite, montrent un dessin représentant des migrants lors d’une rencontre avec quelque 400 enfants venus de la Calabre, au Vatican, 28 mai 2016. epa/ GREGORIO BORGIA / POOL

Les ecclésiastiques devraient être disponibles pour leurs ouailles jour et nuit au lieu de se limiter à des "heures de visite" et de s'octroyer du temps de détente une fois les portes de l'Eglise closes, a estimé dimanche le pape François.

"Celui qui exerce un sacerdoce ne peut pas se réserver des heures de temps libre, il doit abandonner l'idée qu'il est maître de son temps", a déclaré le souverain pontife dans une homélie dans la Basilique Saint Pierre pour le Jubilé des diacres.

"Cela me gêne profondément, quand je vois un planning dans une paroisse: "De telle heure à telle heure". Et après? Il n'y a pas de porte ouverte, pas de prêtre, pas de diacre, ni de profane pour recevoir les gens. Ceci n'est pas bien", a-t-il expliqué.

Le chef de l'Eglise catholique romaine, âgé de 79 ans, a ajouté que les ecclésiastiques devraient accueillir "ceux qui frappent à leur porte à des heures indues, même si cela implique qu'ils doivent laisser de côté une activité plaisante ou renoncer à un repos bien mérité".

Il a également souligné l'importance de la douceur pour les prêtres et les diacres, et a donné ce conseil: "ne criez jamais, jamais".

Les diacres du monde entier, et leurs familles, sont venus à Rome ce week-end pour participer à ce Jubilé des diacres qui se déroule dans le cadre de l'Année sainte convoquée par François et spécialement consacrée à la Miséricorde.

Plus tôt dans le mois, la proposition du pape argentin d'ouvrir une commission pour étudier l'accès des femmes au diaconat, avait eu un fort retentissement.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG