Liens d'accessibilité

Plusieurs djihadistes tués et leur camp détruit par l’armée malienne


ARCHIVES - Une foule s'attroupe après une explosion causée par des djihadistes

ARCHIVES - Une foule s'attroupe après une explosion causée par des djihadistes

Un officier de l’armée malienne a confirmé, jeudi, l’attaque qui a permis de détruire le camp des djihadistes dans la forêt de Sama, à la frontière avec la Côte d'Ivoire.

"Plusieurs djihadistes ont été tués, d'autres arrêtés", a déclaré l’officier à l’AFP.

Une autre source militaire malienne a indiqué que des armes, des munitions, des motos, ainsi que des documents stratégiques" ont été saisis dans le camp.

Deux militaires maliens ont été blessés au cours des opérations, selon une source humanitaire.

L’armée malienne mène depuis la semaine dernière des opérations contre les djihatdistes. Jeudi, les troupes régulières ont attaqué les positions des djihadistes à Fakola, à environ 20 km de la frontière.

La contre-offensive de l’armée a été après l’attaque perpétrée par des jihadistes présumés, le 28 juin, qui avaient saccagé, le 28 juin, des bâtiments administratifs et de sécurité, une incursion revendiquée par le groupe Ansar Dine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG