Liens d'accessibilité

Plusieurs arrestations à la suite de manifestations à Lubumbashi 


Des violences ont éclaté à Lubumbashi, en RDC, le 29 mars 2017. (VOA/Narval Mabila)

Des manifestations ont éclaté à Lubumbashi, au sud-est de la RDC, mercredi matin, après les blocages politiques de la Cenco.

Une manifestation de la population a débuté dans le quartier Tabac Congo. Des jeunes ont commencé par brûler des pneus, tout comme dans la commune de Kampemba.

Des manifestations ont eu lieu à Lubumbashi près de la société nationale des assurances, en RDC, le 29 mars 2017. (VOA/Narval Mabila)
Des manifestations ont eu lieu à Lubumbashi près de la société nationale des assurances, en RDC, le 29 mars 2017. (VOA/Narval Mabila)

Vers 3 heures du matin, les Congolais de Lubumbashi ont manifesté leur colère contre l'échec de l'accord. Les manifestants ont tenté d'incendier l'agence de la Sonas (Société nationale d'assurances).

Les policiers et les militaires présents sur place n'ont pas hésité à tirer à balles réelles pour disperser les manifestants. Les témoins sur place ont parlé de " crépitement de balles".

Des manifestations ont eu lieu à Lubumbashi, en RDC, le 29 mars 2017. (VOA/Narval Mabila)
Des manifestations ont eu lieu à Lubumbashi, en RDC, le 29 mars 2017. (VOA/Narval Mabila)

Deux agents, l'un de l'armée et l'un de la police, ont été grièvement blessé. Quelques arrestations sont à signaler du côté manifestants.

Le correspondant de VOA a également été séquestré par un agent sur ordre du Bourgoumestre de la commune de Kampemba pendant 45 minutes, dans les locaux de la police du quartier Tabac Congo.

Narval Mabila, correspondant à Lubumbashi

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG