Liens d'accessibilité

Plus de 80 tonnes de haschich saisies depuis début 2016 au Maroc


Des plants de cannabis dans le village marocain de Bni Hmed, au nord du pays, le 14 septembre 2014.

Des plants de cannabis dans le village marocain de Bni Hmed, au nord du pays, le 14 septembre 2014.

Les autorités marocaines ont saisi plus de 80 tonnes de haschich depuis le début 2016 aux frontières du pays, un chiffre en nette augmentation par rapport à la même période en 2015, a-t-on indiqué jeudi de source officielle.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé dans un communiqué avoir saisi depuis le 1er janvier "80,140 tonnes de haschich, 316 kg de cocaïne et 14,96 kg d'héroïne, ainsi que 617.439 comprimés psychotropes et 476.812 comprimés d'ecstasy".

Ces chiffres "démontrent une hausse très importante des quantités de drogues saisies par rapport à la même période l'année dernière" (60 tonnes de haschich), conséquence notamment de "l'intensification de la lutte" contre le trafic et "du renforcement des procédures" aux frontières, toujours selon la DGSN.

Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le Maroc demeure le premier producteur mondial de haschich et l'un des plus importants exportateurs de résine de cannabis, écoulée pour l'essentiel en Europe. Près de 50.000 hectares de terres agricoles sont consacrées à cette culture, pour l'essentiel dans la région du Rif (nord). Ce chiffre est en baisse par rapport à 2012 du fait des efforts des autorités marocaines, selon le rapport 2015 de l'Organisation internationale de contrôle des stupéfiants (OICS).

Le commerce illicite du cannabis rapporte en moyenne 10 milliards d'euros chaque année aux réseaux de trafiquants marocains, et environ 800 euros par mois aux cultivateurs. Plus de 800.000 familles vivent directement ou indirectement de la culture du cannabis, selon l'ONUDC.

Plusieurs responsables politiques marocains défendent l'idée d'une légalisation de la culture du cannabis, avec la mise en place d'une agence étatique en charge de contrôler l'exploitation et la commercialisation à des fins médicales et industrielles.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG