Liens d'accessibilité

Johannesburg : Plus de 60 000 personnes rendent hommage à Mandela


Le service commémoratif du 10 décembre s'est déroulé en présence d'un grand nombre de dignitaires étrangers dont le président américain Barack Obama.

Au Soccer City Stadium de Johannesburg, plus de 60.000 personnes se sont rassemblées mardi pour un service commémoratif en l’honneur du défunt président sud-africain Nelson Mandela, figure emblématique de la lutte contre la discrimination raciale en Afrique du Sud.


La sécurité était renforcée au maximum aux abords de ce stade où Nelson Mandela a fait sa dernière apparition en public, il y a trois ans, à l’occasion de la Coupe du monde de la FIFA. Une pluie constante n'a pas empêché la foule endeuillée de chanter et danser en hommage à M. Mandela.

Quant aux orateurs du jour, ils ont salué son rôle dans la fin de l'apartheid et la guérison des divisions raciales en Afrique du Sud.

Pour le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le décès de M. Mandela est une perte énorme.

"L'Afrique du Sud a perdu un héros. Vous avez perdu un père. Le monde a perdu un ami très cher et un mentor. Nelson Mandela était bien plus qu'un des plus grands dirigeants de notre temps ; il était l'un de nos plus grands maîtres", a dit Ban Ki-moon.

Le président américain Barack Obama a déclaré que M. Mandela et l'Afrique du Sud ont montré comment les combats pour la liberté et les droits humains peuvent être gagnés.

" Nelson Mandela nous rappelle que cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu’il devienne réalité. L’Afrique du Sud montre que c'est vrai. L’Afrique du Sud est la preuve que nous pouvons changer, que nous pouvons choisir un monde défini non par nos différences, mais par nos espoirs communs. Nous pouvons choisir un monde défini non par des conflits, mais par la paix, la justice et l'opportunité ", a déclaré le chef de l’exécutif américain.

Chnats et danses se sont mêlées à la tristesse au Soccer City Stadium, le 10 déc. 2013, pour le service commémoratif en hommage à Nelson Mandela

Chnats et danses se sont mêlées à la tristesse au Soccer City Stadium, le 10 déc. 2013, pour le service commémoratif en hommage à Nelson Mandela

A côté du président Obama, la délégation américaine comprenait la première dame Michelle Obama et les anciens présidents George W. Bush, Bill Clinton et Jimmy Carter.

Le président sud-africain Jacob Zuma a souligné, pour sa part, que cette cérémonie a lieu à la date du 20e anniversaire de la réception du prix Nobel de la paix par Nelson Mandela.

M. Mandela est devenu le premier président noir de l'Afrique du Sud en 1994, après avoir été emprisonné pendant 27 ans pour son rôle dans la lutte contre le régime minoritaire blanc.

Les restes de Nelson Rolilahla Mandela seront exposés à Pretoria, au siège officiel du gouvernement sud-africain (Union Buildings), les mercredi, jeudi et vendredi. Puis, ce sera le départ pour Qunu. Les funérailles auront lieu le dimanche 15 décembre dans ce village où il a grandi.
XS
SM
MD
LG